Les psychoses ; la perte de la réalité Les psychoses ; la perte de la réalité
Les psychoses ; la perte de la réalité Les psychoses ; la perte de la réalité

Les psychoses ; la perte de la réalité

À propos

- psychose et folie : s'agit-il de la même maladie ? - quelles sont les trois grandes catégories de psychoses ? - les psychoses sont-elles aujourd'hui encore des maladies incurables ? La parole du "fou " ne représentait aucun sens, pensait-on jusqu'au xixe siècle. Aussi ne l'écoutait-on pas. or, en 1903, paraissait un livre intitulé mémoires d'un névropathe. son auteur, daniel-paul schreber, ancien président de la cour d'appel de saxe, y retraçait l'évolution de sa maladie et de ses idées délirantes. si l'anglais tuke et le français pinel avaient ouvert l'asile à la connaissance médicale, freud, lui, en lisant les mémoires du président, décrypte le délire mystique du malade, découvre dans la sexualité l'origine des psychoses et ouvre aux psychotiques les voies de l'analyse. Pourquoi les psychotiques dénient-ils la réalité, et par quoi la remplacent-ils ? pourquoi devient-on schizophrène plutôt que dépressif ? les psychoses résultent-elles de conflits infantiles ou bien doit-on accuser l'hérédité, la famille et la vie moderne ? et surtout, les psychanalystes qui relatent ici leur expérience avec des malades mentaux ont-ils enfin trouvé un langage commun pour que, demain, la psychose ne soit plus l'une des grandes énigmes du xxe siècle ?.

Rayons : Sciences humaines & sociales > Psychologie / Psychanalyse > Psychanalyse

  • EAN

    9782710705970

  • Disponibilité

    Disponible

  • Longueur

    24.3 cm

  • Largeur

    15.8 cm

  • Épaisseur

    1.9 cm

  • Poids

    564 g

  • Distributeur

    Interforum

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Bela Grunberger

Béla Grunberger (1903-2005), d'origine hongroise, a exercé une influence importante sur la psychanalyse contemporaine, dans la filiation de Ferenczi. Contraint à l'émigration, il poursuivit à Genève des études scientifiques commencées en Allemagne en 1930. Il y acquiert un diplôme de sciences économiques et sociales. Venu en France en septembre 1939, il y fera entre autres ses études de médecine. Il fut membre enseignant de la Société Psychanalytique de Paris.

empty