Catastrophes naturelles en Touraine Catastrophes naturelles en Touraine
Catastrophes naturelles en Touraine Catastrophes naturelles en Touraine

Catastrophes naturelles en Touraine

À propos

En Touraine, on retrouve les traces écrites d'une multitude de cataclysmes. Si un séisme fait trembler en 577 l'église Saint-Martin de Chinon, celui de Sainte-Maure le 15 février 1657 est signalé comme le plus important et trouve sa place dans un recensement mondial réalisé au XVIIIe siècle. Les conséquences humaines sont parfois dramatiques notamment lors de la crue de l'Indre à Cormery qui en 1770 fait 38 victimes ou l'éboulement de Port en 1880 qui ensevelit 30 personnes. Celle que l'on appelle "le Loire » à certaines époques, connaît trois crues centennales en 1846, 1856, 1866 et à la Chapelle-sur-Loire, le mercredi 4 juin 1856, le bourg disparaît entièrement. Ne restent debout que l'église et quelques maisons à chaque extrémité, les murs du cimetière sont écroulés, les tombes brisées laissent les corps et leurs débris à la cime des arbres, cinquante-deux maisons sont détruites. Vous pourrez aussi vous forger une opinion sur l'affirmation de certains historiens qui prétendent que la Vienne se jette dans la Loire à Saumur. Le froid surprend aussi les paysans et les animaux et les oreilles d'un chat à Genillé peuvent même tomber. Sur le porche de l'église de la Ville-aux-Dames, on en fait mention dans le tuffeau en gravant "le grand iver 1709", mais l'on peut jouer aussi une partie de cartes sur la Loire gelée en 1891. L'orage du 13 juillet qui a pris naissance dans le Lochois, pourrait être à l'origine des événement de 1789 selon certains historiens et cinquante années plus tard, les conséquences psychologiques sont importantes lors de l'orage de 1839. En effet, on voit des mères frappées de vertiges voulant précipiter leur enfants à l'eau. A Azay-sur-Cher, un nommé Ribaudeau, fermier de Saint-Jean-du-Grais, est frappé d'aliénation mentale ; un jeune homme de vingt-quatre ans met fin à ses jours avec une arme à feu et lors de la crue de 1856 une femme ne veut plus, durant trois semaines, s'occuper de ses enfants. Au fil des siècles, que de fléaux pour la tranquille Touraine d'aujourd'hui. Mais demain sera-t-il plus serein ?

Rayons : Sciences humaines & sociales > Histoire du monde > Histoire de France > Centre

Rayons : Sciences humaines & sociales > Histoire > Histoire généralités > Essais / Réflexions / Ecrits sur l'histoire

  • EAN

    9782373970128

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    300 Pages

  • Longueur

    24 cm

  • Largeur

    16 cm

  • Épaisseur

    1.9 cm

  • Poids

    446 g

  • Distributeur

    Sodis

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

empty