Signalisation et sécurité de l'exploitation ferroviare ; des compagnies à la SNCF Signalisation et sécurité de l'exploitation ferroviare ; des compagnies à la SNCF
Signalisation et sécurité de l'exploitation ferroviare ; des compagnies à la SNCF Signalisation et sécurité de l'exploitation ferroviare ; des compagnies à la SNCF

Signalisation et sécurité de l'exploitation ferroviare ; des compagnies à la SNCF

À propos

Après Les aiguilleurs et L'exploitation ferroviaire, voici pour clore la série d'ouvrages sur l'exploitation technique des chemins de fer, le tome 3 concernant la signalisation.
Comme la route et ses carrefours, le rail possède sa signalisation et son « code des couleurs » basé sur le rouge, le jaune, le vert, le violet et le blanc.
Savez-vous que celui-ci a été définitivement adoptée à la fin de l'année 1936, peu de temps avant la création de la SNCF, et que l'on trouve trace du tout premier signal lumineux sur le réseau du P.O à Paris, dans le tunnel reliant Denfert-Rochereau à la gare de Paris-Luxembourg ?
Constituée de drapeaux et de lanternes aux tous débuts du chemin de fer, cette signalisation est ensuite devenue « mécanique » vers 1860 (sous forme d'ailes et de cocardes), puis lumineuse lors de l'invention de Block automatique vers 1920.
La mise en service de la première ligne à grande vitesse en 1981 la fera encore évoluer, puisque le Cab Signal (et ses indications en cabine) entrainera la disparition de la signalisation latérale.
Généralisée depuis 1974, la signalisation lumineuse - allant du tout petit panneau présentant le seul « carré violet » au grand panneau « en drapeau » pouvant présenter plusieurs indications - assure aujourd'hui la sécurité du trafic sur de très nombreuses lignes classiques. Complétée par des indicateurs de direction, des tableaux indicateurs de vitesse et autres pancartes, elle permet d'assurer efficacement l'espacement des circulations et la protection des 5 000 aiguilles du réseau.
Derrière tout ceci, des circuits de voie, des milliers de relais électromagnétiques, beaucoup d'électronique et... des centaines de kilomètres de câbles !
Cependant, au XXI e siècle, ses jours sont comptés.
Demain, les nouvelles technologies comme l'ERTMS et même l'intelligence artificielle permettront de l'éliminer définitivement... Heureusement, les cycles technologiques sont longs - même les signaux mécaniques PO ou PLM n'ont pas encore tout à fait disparu du paysage ferroviaire - et il nous sera encore longtemps permis d'admirer le feu rouge et l'oeilleton d'un sémaphore !

Rayons : Vie pratique & Loisirs > Hobbies > Transports > Trains

  • EAN

    9782370620842

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    160 Pages

  • Longueur

    27 cm

  • Largeur

    22 cm

  • Épaisseur

    1.9 cm

  • Poids

    1 010 g

  • Distributeur

    Sodis

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Didier Janssoone

  • Naissance : 1-7-1960
  • Age : 60 ans
  • Pays : France
  • Langue : Francais

Didier Janssoone, cheminot, historien du rail, est également l'auteur du célèbre ouvrage L'histoire des chemins de fer pour les nuls, il nous livre ici La grande histoire du train en France.

empty