La banque mondiale dans la réduction de la faim et de l’extrême pauvreté La banque mondiale dans la réduction de la faim et de l’extrême pauvreté
La banque mondiale dans la réduction de la faim et de l’extrême pauvreté La banque mondiale dans la réduction de la faim et de l’extrême pauvreté

La banque mondiale dans la réduction de la faim et de l’extrême pauvreté

À propos

La Banquemondiale est depuis toujours l'institution majeur qui aide les pays dans lamise en place des politiques de développement par l'accord de crédit à cours ou à long terme. C'est dans ce cas, qu'elle a été désignée par L'Organisation des Nations-Unies pour accompagner les Etats dans la réalisation des Objectifs duMillénaire pour le Développement (OMD).
Ces objectifs du millénaire pour le développement ont pour but d'aider les pays pauvres dans la réduction de la pauvreté ainsi que ses causes etmanifestations. Ceux-ci sont aux nombres de 7, dont la date butoir est 2015.
Cependant, l'évolution àmi-parcours de la réalisation des OMD laisse apparaître une situation mitigée,mais porteuse de progrès significatifs et de défis formidables.
En effet, le problème de la pauvreté en Afrique n'est pas seulement celui de la faiblesse des revenusmais plutôt celui plus large de la privation humaine générale et chronique, aussi bien économique que sociale.
Ceci étant, lamise en pratique desmesures de réduction de la pauvreté et de la faim dans les pays du bassin ouest africain peut passer par la Communauté Economiques des Etats de l'Afrique de l'Ouest (CEDEAO).
Cependant, la CEDEAO prise comme une institution géographique pourrait assurer plus efficacement son rôle d'interface et de courroie de transmission des politiques de développement économique, donc la réduction de la pauvreté entre les institutions internationales et ses Etatsmembres etmieux défendre ceux-ci auprès des instances financières internationales.
La réalisation des OMD suivant son échéance actuelle est-elle plus de l'ordre des voeux pieux, ou bien relève t'elle d'une exigence en terme de changement deméthode de gestion des ressources, des politiques économiques, de développement ? Autrement dit, ne sommes nous pas entrain d'assister à l'émergence d'une nouvelles façon de penser le développement.

Rayons : Sciences humaines & sociales > Sciences politiques & Politique > Vie politique dans le monde

  • EAN

    9782359301052

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    250 Pages

  • Longueur

    20 cm

  • Largeur

    13 cm

  • Épaisseur

    1.2 cm

  • Poids

    250 g

  • Distributeur

    Soddil Sofiadis

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Relié  

empty