Le portrait de Dorian Gray Le portrait de Dorian Gray
Le portrait de Dorian Gray Le portrait de Dorian Gray

Le portrait de Dorian Gray (CD mp3 ; 7h10 ; lu par Isabelle Bensoussan, Antoine Blanquefort, Rric Boucher, Sandrine Briard, Michel Chaigneau...)

 (Lu par Isabelle Bensoussan - Antoine Blanquefort - Rric Boucher - Sandrine Briard - Michel Chaigneau...)

À propos

-Comme c'est triste, murmurait Dorian, les yeux fixés sur son portrait. Je vais devenir vieux, horrible, affreux !... Mais ce portrait restera toujours jeune. Il gardera l'age de cette journée de juin... Ah! Si c'était moi qui pouvait rester jeune et cette peinture vieillir !... Pour cela je donnerais tout... Mon âme, même !...
Un style poétique et provoquant pour une oeuvre captivante, indispensable, magistralement lue par six comédiens inspirés. À écouter absolument.

Rayons : Littérature générale > Romans & Nouvelles

  • EAN

    9782353290178

  • Disponibilité

    Disponible

  • Longueur

    12.5 cm

  • Largeur

    14 cm

  • Épaisseur

    0.8 cm

  • Poids

    80 g

  • Distributeur

    Sonobook

  • Support principal

    CD Audio

Infos supplémentaires : Livre lu  

Oscar Wilde

Né à Dublin, O. Wilde est le fils d'un chirurgien irlandais et d'une poétesse engagée pour son pays. Après des études à Oxford, il s'installe à Londres en 1879: séduisant, raffiné et subtile, il est fêté dans toute l'Angleterre. Il développe rapidement sa théorie de l'esthétisme et donne des conférences sur ce thème aux Etats-Unis. Il devient le rédacteur en chef de The Womans'World.
En 1891, il rencontre Alfred Douglas et entre dans le monde de l'homosexualité. Le père de son ami intente un procès et Wilde est condamné à deux ans de travaux forcés (1895) qu'il purge à la prison de Reading. Il quitte l'Angleterre pour la France, à l'expiration de sa peine. Commence alors une décadence dont il ne sortira pas et malgré l'aide de ses amis, il finit ses jours dans la solitude.
En ces dernières décennies du 19e siècle, Wilde incarne une nouvelle sensibilité qui apparaît en réaction contre le positivisme et le naturalisme. Dans la préface du Portrait de Dorian Gray, il définit le rôle de l'artiste, sa recherche du raffinement et de la beauté. L'oeuvre d'art a plus d'influence sur l'esthète que la vie elle-même.
"The artist is the creator of beautiful things. There is no such thing as a moral or an immoral book. Books are well written, or badly written. That is all. No artist desires to prove anything. Even things that are true can be proved. All art is quite useless." (préface de The Picture of Dorian Gray)


Écoutez la sélection d'extraits audio
empty