La naissance de la tragédie La naissance de la tragédie
La naissance de la tragédie La naissance de la tragédie

À propos

Les deux innovations définitives du livre sont d'abord l'interprétation du phénomène dionysien chez les Grecs - il en donne pour la première fois la psychologie, il y voit l'une des racines de l'art grec tout entier ; et ensuite l'interprétation du socratisme. Socrate y est présenté pour la première fois comme l'instrument de la décomposition grecque, comme le décadent type. La « raison » s'oppose à l'instinct. La « rationalité » à tout prix apparaît comme une puissance dangereuse, comme une puissance qui mine la vie. Friedrich Nietzsche. Premier livre publié de Nietzsche (1872), La Naissance de la tragédie porte l'empreinte massive de la complicité intellectuelle qui, à l'époque, unissait le philosophe avec Richard Wagner, mais aussi de l'inßuence de Schopenhauer. Comme l'écrira André Gide, « dès ce premier ouvrage, l'un des plus beaux, Nietzsche s'affirme et se montre tel qu'il sera : tous ses futurs écrits sont là en germe ». A partir de sa réßexion sur l'art, où il distingue entre l'apollinien et le dionysien pour définir les grandes catégories du rêve et de l'ivresse, de la parole et de la musique, du serein et du mélancolique, de l'optimisme et du pessimisme, le penseur fixe le cadre général de sa réßexion et amorce les grands développements de la thèse - qu'il affinera encore par la suite - d'un Socrate, agent de la décadence grecque.

Révision de la traduction, notes et commentaires par Angèle Kremer-Marietti.


Rayons : Sciences humaines & sociales > Philosophie > Philosophie généralités > Essais / Réflexions / Ecrits sur la philosophie

  • EAN

    9782253163725

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    308 Pages

  • Longueur

    18 cm

  • Largeur

    11 cm

  • Épaisseur

    1.2 cm

  • Poids

    170 g

  • Distributeur

    Hachette

  • Support principal

    Poche

Friedrich Nietzsche

Frédéric Nietzsche (1844-1900) est l'un des grands penseurs de la modernité. Il est, selon ses propres mots, celui qui coupe littéralement l'histoire de la philosophie en deux. De La Naissance de la tragédie à Ecce Homo, en passant par Ainsi parlait Zarathoustra et Le Gai Savoir, il est l'auteur d'une oeuvre puissante et visionnaire, au style incomparable, qui fait aussi de lui le plus sensible des philosophes.

empty