Le gai savoir Le gai savoir
Le gai savoir Le gai savoir

À propos

Nietzsche Le Gai Savoir Ce livre [.] semble être écrit dans le langage d'un vent de dégel : on y trouve de la pétulance, de l'inquiétude, des contradictions et un temps d'avril, ce qui fait songer sans cesse au voisinage de l'hiver, tout autant qu'à la victoire sur l'hiver, à la victoire qui arrive, qui doit arriver, qui est peut-être déjà arrivée. La reconnaissance rayonne sans cesse, comme si la chose la plus inattendue, ce fut la guérison.
« Gai savoir » : qu'est-ce sinon les saturnales d'un esprit qui a résisté patiemment, sévèrement, froidement, sans se soumettre, mais sans espoir, - et qui maintenant, tout à coup, est assailli par l'espoir de guérison, par l'ivresse de la guérison ? [.] « Incipit tragædia » - est-il dit à la fin de ce livre d'une simplicité inquiétante : que l'on soit sur ses gardes ! Quelque chose d'essentiellement malicieux et méchant se prépare : incipit parodia, cela ne laisse aucun doute.
Friedrich Nietzsche.

Ecrit entre 1881 et 1887, publié une première fois en 1882, dans une version incomplète, repris et parachevé ensuite, Le Gai Savoir confirme et renforce le radicalisme nietzschéen. Les grands thèmes de sa réßexion sont désormais parvenus à leur pleine maturité. L'idéal, la nécessité de l'héroïsme en philosophie, l'analyse de la décadence, mais aussi le principe de l'éternel retour, le mythe de Zarathoustra, la connaissance, la religion : c'est un véritable bréviaire du « nietzschéisme » qui apparaît au fil des pages.

Traduction de Henri Albert, revue par Marc Sautet.
Introduction et notes par Marc Sautet.

Rayons : Sciences humaines & sociales > Philosophie

  • EAN

    9782253063865

  • Disponibilité

    Disponible

  • Longueur

    16.5 cm

  • Largeur

    11 cm

  • Épaisseur

    2.5 cm

  • Poids

    305 g

  • Distributeur

    Hachette

  • Support principal

    Poche

Friedrich Nietzsche

Frédéric Nietzsche (1844-1900) est l'un des grands penseurs de la modernité. Il est, selon ses propres mots, celui qui coupe littéralement l'histoire de la philosophie en deux. De La Naissance de la tragédie à Ecce Homo, en passant par Ainsi parlait Zarathoustra et Le Gai Savoir, il est l'auteur d'une oeuvre puissante et visionnaire, au style incomparable, qui fait aussi de lui le plus sensible des philosophes.

empty