Sciences & Techniques

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • Cet ouvrage vivant, et particulièrement bien informé des questions actuelles, interroge les comportements intimes de l'homme, cerne son imaginaire et l'aide à faire face à ses maladies les plus courantes. La gent masculine, comme féminine, y trouvera des réponses adaptées à la vie quotidienne. Comment se comprendre soi-même ? Bien assumer sa virilité : Des défaillances, que faire ? Le Viagra... la panacée ? Devenir père... Qu'est-ce que l'andropause ?

  • Le multimédia et les autoroutes de l'information sont au coeur d'une réorganisation totale dans l'art et la manière de communiquer. Les bouleversements introduits affectent l'organisation de l'entreprise autant dans ses fonctions internes que dans ses relations avec ses clients ou ses fournisseurs. Par ailleurs, les nouveaux services auxquels pourra accéder le grand public ouvrent de nouveaux marchés. Ces mutations impliquent la transformation des réseaux de communication et des modes de diffusion des informations. Ceci entraîne une nouvelle donne industrielle et soulève de nouveaux enjeux sociaux, économiques, financiers et politiques. Cet ouvrage a pour objectif de décrire et d'expliquer la logique des évolutions technologiques, économiques et juridiques qui vont affecter l'environnement des entreprises, ainsi que d'esquisser le profil des nouveaux acteurs du monde de la communication. Très documenté, facile à lire, ce livre satisfera tous ceux - cadres d'entreprise ou grand public - qui désirent s'informer et comprendre l'apport du multimédia et des autoroutes de l'information dans leur vie quotidienne.

  • Un essai sur les trois principaux courants de la pensée écologique (écologies « profonde », « autoritaire » et « démocratique ») et sur l'idéologie économique qu'ils viennent contredire à des degrés divers. Le point sur cette idéologie (qui prend sa source chez Adam Smith et vise à faire de l'économie un ordre propre et autonome), sa prégnance dans le monde, ses dangers et les signes de son essoufflement. Une critique des thèmes et des présupposés de l'écologie « profonde » ainsi que du scénario fondamentaliste auquel elle conduit : à quelles contradictions peut mener ce rejet global de l'humanisme. Une généalogie de l'écologie « autoritaire » : comment les grands axes de la pensée de Hans Jonas, qui détermine en partie ce courant et confère aux experts un rôle décisif, conduisent à un scénario politique difficile à mettre en place. Une analyse des grands enjeux de l'écologie « démocratique » qui vise, elle, à freiner « de l'intérieur » les excès de la société industrielle, sans toutefois remettre en cause la totalité de ses principes.

  • Comment mettre en oeuvre la démarche qualité dans un établissement de santé ? Voici la question, au coeur du débat sur la santé publique, à laquelle cet ouvrage apporte des réponses.

  • Ce livre est le simple exposé de la découverte passionnée de la vie à travers l'infini foisonnement des formes et des moeurs animales écrit l'auteur. Remontant le passé, le lecteur verra comment la personnalité biologique humaine plonge ses racines jusqu'à la cellule isolée du protozoaire. Interrogeant l'avenir, il imaginera la poursuite de cette grande aventure, la vie. La réflexion ici dépasse singulièrement le seul domaine scientifique.

  • Les exposés sont fort abstraits et présentés dans un cadre très génial... clairs, voire même attrayants... L'ouvrage est d'une haute teneur scientifique, remarquable de concision et de précision.

  • La propriété la plus troublante de la vie est sans doute le renouvellement continu de ses formes. Son caractère d'innovation permanente est au coeur des problèmes scientifiques, philosophiques et moraux, que pose la biologie moderne. C'est dire l'importance d'une réflexion générale sur les mécanismes de cette innovation. Innovation dans les structures biologiques elles-mêmes d'abord. Innovation, bientôt, par la sexualité qui transforme les comportements et l'organisation sociale des espèces ; à travers l'histoire naturelle de la sexualité, souvent pittoresque, qui nous est contée ici, se présente une véritable "évolution buissonnière". Innovation, enfin, dans les sociétés humaines, sur la base de mécanismes nouveaux de stockage et de réemploi de l'information. A ce niveau, son analyse conduit l'auteur à nous présenter sa propre position dans le grand débat d'aujourd'hui, sur l'importance des contraintes biologiques dans les comportements humains. Dans un style vif et allègre, se trouvent ici liées indissolublement information scientifique et réflexion philosophique.

  • Cet ouvrage énonce les principes de la détermination du prix sur des marchés où prévalent la concurrence pure et parfaite ou des concurrences imparfaites et sur des marchés où les relations sont contractuelles. Il traite aussi de certains instruments financiers tels que les options et s'intéresse à des questions relatives à l'impact de la diversité des informations des agents sur les cours.

  • Cette étude permet de saisir l'importance du secteur des services pour le commerce mondial et la perception de ce dernier pour les pays développés comme pour les pays en développement. Elle permet aussi de réfléchir sur le cadre réglementaire des services.

  • La maladie n'est pas seulement un événement biologique qui affecte l'individu et mobilise le savoir médical. Elle est aussi une réalité sociale qui met en jeu des rapports de pouvoir. Elle les exprime dans les multiples manières dont l'ordre social s'inscrit dans les corps, à travers les disparités face aux risques de l'existence, aux possibilités de se soigner et, finalement, à la mort. Elle les révèle dans l'intervention de ceux que l'on crédite de la capacité de guérir, qu'ils soient chamanes, marabouts, prêtres ou médecins, tout autant que dans les interactions entre les professions de santé et les pouvoirs publics. Elle les dévoile enfin dans la recherche de réponses collectives aux désordres corporels, rituels de purification ou programmes de prévention, dont la réalisation représente toujours un test pour l'autorité, celle du devin comme celle de l'État. Incorporation de l'inégalité, pouvoir de guérir et gouvernement de la vie constituent ainsi les trois dimensions de ce que l'on se propose de nommer l'espace politique de la santé. En s'efforçant de penser ensemble des mondes éloignés temporellement et culturellement, en s'appuyant sur des travaux d'ethnologues, d'historiens et de sociologues, et aussi sur des recherches personnelles, il s'agit de montrer comment cet espace s'est construit. D'en établir, en somme, la généalogie. Mais, au-delà de cette reconstitution, l'ouvrage est également une invitation à explorer un territoire en plein développement et pourtant encore peu visité, aux frontières du politique et de la santé.

  • Les vies aussi pleines et aussi diversifiées, ne sont pas monnaie courante. Ne serait-ce que du point de vue des nationalités, Haroun Tazieff en a eues cinq : né à Varsovie en 1914, il fut successivement russe, polonais, apatride (ce qui serait plutôt une non-nationalité), belge et français. Du point de vue des métiers, il a exercé ceux d'ingénieur de sucrerie, d'entomologiste forestier, de peintre, de saboteur de voies de chemin de fer (métier non rétribué), d'ingénieur des mines, de prospecteur d'étain, de géologue, de volcanologue, de prof de fac, de secrétaire d'État... Sans parler de deux douzaines de livres qu'il a écrits, et de la douzaine de films qu'il a réalisés. Au départ, Haroun Tazieff voulait être explorateur polaire. Mais c'est finalement sous les tropiques, qu'il va passer la majeure partie de sa vie. Un jour de 1948, il découvre le phénomène fascinant de l'éruption volcanique. Devenu volcanologue, il parcourt le monde. Ce qui devait le conduire dans l'Antarctique, comblant ainsi un rêve qu'il ne croyait plus réalisable. Ce livre est le premier volet d'une autobiographie. Haroun Tazieff nous raconte la naissance de sa vocation. Il nous livre son expérience des hommes et de la nature. Il nous fait partager les beautés qu'il a rencontrées le long de sa route. Il nous met en garde contre les pollutions qui dégradent l'environnement, la politique, le monde scientifique et universitaire. Il nous parle de ses combats, qui lui ont valu une collection peu banale d'ennemis. Mais aussi des amitiés irremplaçables. Toute cette vie a été marquée par une sorte de joie : celle de relever des défis. Défis de la nature, défis de la société humaine. Et, grâce à la chance, de les gagner. Du moins le plus souvent.

  • Lorsqu'il quitte l'Afrique en 1948, Haroun Tazieff n'a qu'une idée en tête : retrouver la splendeur de l'activité éruptive, telle que la lui ont révélée les cratères du Kituro et du Niragongo, étudier ce phénomène fascinant et chercher à le comprendre. De l'ancien boxeur-alpiniste-ingénieur des mines, la chance va ainsi faire un vagabond des volcans. Durant les vingt ans que couvre ce second tome des Défis et la chance, les volcans du monde entier se trouveront sur le parcours d'Haroun Tazieff : de l'Italie à l'Alaska, du Chili au Japon... D'autres paysages vont surgir, et d'autres défis : explorer la partie volcanique de la géologie du Sahara, comprendre l'origine de la mer Rouge, remonter l'épave de La Boussole, ce vaisseau de La Pérouse qui s'était perdu entre les Nouvelles-Hébrides et les îles Salomon. La vie devient un grand voyage, seulement interrompu par la réalisation de quelques films - Les Rendez-vous du diable, Entre terre et ciel - par l'écriture de livres, par des conférences, par des matches de rugby. En chemin, ce vagabond rencontrera d'autres vagabonds : Théodore Monod, Alain Bombard, Joseph Kessel, des artistes, des scientifiques, des sportifs qui illuminent sa vie. Son expérience, Haroun Tazieff a voulu la faire partager à ses lecteurs, et spécialement aux jeunes : tout comme dans le tome 1, il raconte son métier et répond à nos questions sur la prévision des éruptions, sur la nature chimique des laves, sur les risques encourus par les volcanologues et sur la technique de pilier de mêlée. Écrit entre la guerre du Golfe et le putsch de Moscou, ce livre de souvenirs, par endroits, parle aussi du présent. Avec sa verve polémique et sa combativité habituelles, Haroun Tazieff y dénonce les pollutions et les corruptions qui menacent notre société.

  • Au fil des siècles, l'attitude des hommes face aux maladies collectives s'est transformée. Avec les innovations thérapeutiques du XXe siècle, l'homme pouvait croire qu'il était parvenu à maîtriser les épidémies. Mais l'apparition du sida, les grandes endémies tropicales et la résurgence d'anciens fléaux, tels que le choléra et la tuberculose, mettent toujours sa vigilance à l'épreuve.

  • Calcul infinitésimal

    Jean Dieudonne

    • Hermann
    • 1 Janvier 1968

    S'adresse aux étudiants du DEUG. Le sujet du livre est l'analyse à une variable réelle ou complexe avec maniement des inégalités bien plus que des égalités, outil indispensable pour l'accès aux questions plus générales.

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • Nous nous trouvons très souvent démunis face à un problème de santé. À qui s'adresser ? Où aller ? Quels sont nos droits ? Comment les faire valoir ? Autant de questions qui souvent restent sans réponse. L'objectif de ce guide est d'apporter des réponses à ces questions, grâce à une connaissance en profondeur de notre système de santé et des structures qui le composent. La Sécurité Sociale : le remboursement, les formalités, nos droits et nos devoirs. Les mutuelles : les remboursements complémentaires. L'hôpital : le privé et le public, son organisation, sa fonction. Le personnel médical : les médecins les auxiliaires médicaux, la responsabilité médicale. La médecine sociale, les problèmes d'hébergement des personnes âgées, des patients en longue maladie. Aucun aspect du domaine médical n'échappe à son investigation. Les auteurs, Florus Nestar et Jean-Pierre Salinière, Directeurs d'hôpital, côtoient en permanence les médecins, les malades, et le personnel hospitalier, ce qui leur a permis de connaître parfaitement le mécanisme de ces établissements. Cet ouvrage est une source d'informations indispensable pour tous ceux qui s'intéressent aux problèmes de santé. Actualisé, il intègre les dernières réformes administratives concernant les institutions sanitaires. Il est une aide précieuse pour nous orienter dans la complexité de cet univers. Il permet de se repérer et d'utiliser au mieux les différents organismes ayant en charge notre santé.

  • Après une étude serrée des conjonctures et des conflits qui conduisent à l'affirmation obsessionnelle d'une mythique baisse de niveau, André de Peretti invite à une réflexion sérieusement référencée sur les structures et les rythmes dans le cadre de l'école, notamment sur la taille des classes, les groupements d'élèves, l'organisation générale des études, les emplois du temps. Face à l'hétérogénéité croissante des élèves et des étudiants, il explicite l'urgence d'une différenciation d'une méthodologie d'enseignement, et les conditions de son application qui puissent assurer la progression optimale de chacun et de tous. Enfin, il analyse la sélection telle qu'elle s'opère d'une manière réductrice, mettant en évidence les principes et les pratiques d'une évaluation stimulante et diversifiée, selon les cursus appropriés aux mérites, différents mais complémentaires, des jeunes.

  • Dans le débat sur l'euthanasie, la passion l'emporte souvent sur la réflexion. Donner la mort, ou se donner la mort : voilà des actes qui sont loin d'être anodins. Le développement technologique des soins intensifs, place aujourd'hui le médecin devant la possibilité, sinon l'obligation, de gérer la vie finissante. Au-delà des difficultés issues de cette situation nouvelle, le terme même d'euthanasie est lourd d'ambiguïtés. S'il désigne, communément, les procédés destinés à rendre la mort plus douce, diverses pratiques s'en inspirent, qui peuvent être radicalement opposées d'un point de vue éthique. Geste de liberté individuelle, suicide, meurtre ou délivrance : la violence des arguments fait écho à celle de l'enjeu. Pour tenter d'y voir clair, une vingtaine de spécialistes d'horizons divers - médecins, psychologues, juristes, infirmières, psychiatres et représentants des religions - ont constitué, pendant plusieurs années, un groupe de travail collectif. Confrontant leurs convictions et leurs approches, parfois éloignées, souvent complémentaires, dans une volonté de dépassionner le débat, ils ont construit une réflexion approfondie sur la fin de vie, les soins palliatifs et l'accompagnement des mourants. Original et accessible à tous, cet ouvrage propose, face au désarroi des soignants et à la détresse des familles, une vision apaisée de la fin de vie, qui s'appuie sur la dignité de chaque personne.

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • Insomnie, fatigue, angoisse, nervosité, timidité... Mal au ventre ou mal au dos, prise de poids... Même quand nous ne sommes pas malades, notre corps a mal partout. Que faire pour retrouver notre équilibre ? D'abord rappeler une idée simple : nous ne pouvons pas obtenir le bien-être du corps si nous n'avons pas celui de l'esprit. Soigner l'un sans l'autre, c'est pure perte. Vingt-cinq ans d'expérience de thérapeute ont appris à Pierre Pallardy à être à l'écoute de ses patients. A partir de 500 cas exemplaires, il nous propose aujourd'hui, avec Les chemins du bien-être, une méthode concrète et globale pour se soigner seul, sans risque et sans médicament. Pour se soigner, il faut d'abord se connaître : Pierre Pallardy nous offre donc, à l'aide d'une série de tests, une véritable méthode d'évaluation de notre état général. Il nous propose ensuite un traitement global, fait de conseils simples à l'efficacité immédiate, pour découvrir, ou redécouvrir, les règles d'une hygiène de vie qui nous permet de retrouver nos grands équilibres internes. Il nous indique enfin différents traitements spécifiques des troubles fonctionnels les plus courants... Avec Les chemins du bien-être, vous serez bien dans votre tête et bien dans votre corps.

  • Le débat immobile

    Marianne Doury

    « Cet ouvrage propose une analyse du débat sur les parasciences tel qu'il se reproduit régulièrement dans les médias. Cette étude dévoile les stratégies discursives mises en oeuvre par les débatteurs pour défendre leurs thèses ; construction d'une image de leur camp et de celui des opposants, invocation de précédents prestigieux, ... Le Débat immobile s'inscrit dans le champ des recherches sur l'argumentation. Le travail qu'il présente fait appel aux outils élaborés par l'analyse du discours et la pragmatique des interactions. Cet ouvrage s'adresse aux spécialistes de l'argumentation et des sciences du langage, mais aussi aux lecteurs intéressés par la communication médiatique ou la sociologie des sciences. »

    Extrait de: Marianne Doury. « Le débat immobile. » iBooks.

  • La personne âgée meurt souvent isolée et hors de son domicile familial. Ses enfants épuisés et culpabilisés ont été contraints de la « placer » en institution alors qu'ils avaient tout tenté pour éviter le pire : le déracinement. Les professionnels des institutions pour personnes âgées voient donc arriver des personnes sans cesse plus âgées, plus dépendantes, dans l'incapacité de se réapproprier un quelconque espace de vie. Si rester à domicile isole, aller en institution déracine. Tels sont les deux termes de l'alternative. Les auteurs, formateurs conseils en gérontologie, mettent leur expérience au service de la liberté du résidant en institution. Ils proposent pour sortir de ce dilemme que les institutions soient des lieux de (re)socialisation. Ils indiquent ce qu'il faut associer aux actes de soin, de confort et de sécurité pour que la personne reste jusqu'au bout acteur de sa vie.

empty