De Boeck

  • L'ouvrage de référence pour comprendre les débats sur l'avenir de la zone euro.
    Depuis la signature du Traité de Maastricht, le parcours de l'euro n'a pas été un long fleuve tranquille : critiques du rôle de la Banque centrale européenne, absence de politique budgétaire commune, crise de la dette souveraine, remise en cause des fondements de la monnaie unique... L'architecture de la zone euro pose des questions. L'UEM cherche un second souffle dans un contexte international instable.

    Cet ouvrage permet de comprendre les difficultés auxquelles la zone euro est confrontée et les défis qu'elle doit relever pour se rapprocher d'une zone monétaire optimale. En abordant à la fois les problématiques monétaires, budgétaires, fiscales, financières et bancaires, il permet de cerner, de façon exhaustive, les différentes facettes de la gouvernance économique de la zone euro.

    Cet ouvrage s'adresse à un public très large : étudiants en sciences économiques, sciences politiques, droit, candidats aux concours des grandes écoles ou aux concours administratifs, praticiens ou observateurs de l'intégration européenne et, d'une façon générale, toute personne qui souhaite saisir les enjeux relatifs à l'union monétaire européenne.

  • Cet ouvrage offre une analyse pluridisciplinaire de la dynamique d'intégration économique européenne qui met en évidence les grands enjeux économiques de la construction européenne. Il utilise des concepts économiques élémentaires, mais prend également en compte des éléments historiques, institutionnels et géopolitiques indispensables à la compréhension des phénomènes complexes qui affectent l'économie de l'Union européenne.

    Il passe en revue le développement des principales politiques économiques de l'Union européenne : union économique et monétaire, politique commerciale, politique industrielle, politique de la concurrence, politique de la recherche, politique agricole commune, politique de cohésion et élargissements.

    De nombreux exemples et études de cas précis sont développés de manière pédagogique de façon à permettre au lecteur de mieux comprendre les nuances du fonctionnement économique de l'Union européenne et de son marché unique. Cette analyse critique de la construction européenne du début du 20e siècle à nos jours facilite la mise en perspective et l'analyse prospective dynamique de l'économie européenne.

    Cet ouvrage d'introduction est destiné à tous ceux qui veulent saisir les enjeux de l'économie de l'Union européenne et qui disposent de notions élémentaires d'économie, qu'ils soient étudiants de différentes disciplines ou praticiens issus des institutions publiques, des ONG ou du monde de l'entreprise.

  • Cet ouvrage présente une grille d'analyse permettant de comprendre les 6 principaux thèmes d'actualité liés à l'économie internationale - au programme des concours ou examens - à partir de débats concrets issus de l'actualité économique internationale : l'échange international, les multinationales dans le commerce mondial, la régionalisation des échanges, l'expérience européenne, la gouvernance de la mondialisation, la mondialisation financière.

    Il s'agira plus précisément de mettre l'accent (1) sur l'éclairage que peut apporter l'analyse économique à un certain nombre de questions posées par le débat politique et international, (2) sur l'aspect méthodologique du raisonnement économique et sur une description soigneuse des mécanismes utilisés, ce qui suppose de mettre en perspective non seulement les apports mais aussi les clivages de l'analyse économique, (3) sur la validation empirique systématique des arguments avancés par la théorie économique. Le lecteur doit, en effet, savoir si le débat est tranché au sein de la communauté scientifique ou s'il reste ouvert.

    L'ouvrage est riche en outils pédagogiques (mots clés, encadrés avec éléments théoriques élémentaires, encadrés pour concepts plus élaborés, glossaire, références, résumé de fin de chapitre).

  • "Changement climatique, croissance économique en berne voire inexistante, ressources planétaires toujours plus chères et difficiles d'accès, donner à tous les hommes un niveau de vie correct : tels sont les défis de ce siècle.

    Pour les relever, le monde doit produire biens et services en consommant beaucoup moins de ressources. Rendre les ressources cinq fois plus productives, c'est possible, rapidement, et c'est rentable. Les technologies existent déjà, il suffit de les utiliser : c'est ce que démontrent les auteurs de Facteur 5 dans la première partie de ce livre, en illustrant leur propos par des dizaines d'exemples concrets d'amélioration de la productivité des ressources, pris dans des secteurs économiques très variés : bâtiments, industrie, agriculture, agro-alimentaire et restauration, transports, technologies de l'information.

    La seconde partie de ce livre prolonge la réflexion et étudie les aspects politiques, économiques et éthiques de cet objectif visionnaire. Ses propositions novatrices montrent comment inciter entreprises et consommateurs à adopter des technologies beaucoup plus économes en eau, en énergie, en matériaux, et quel rôle États et institutions publiques peuvent jouer pour répondre au mieux à ces défis majeurs."

  • "Fin 2010, début 2011, la Tunisie a connu un important changement dans son histoire politique contemporaine qui a permis de mettre fin à une dictature honnie et a ouvert la voie à l'établissement d'un véritable régime démocratique. La révolution tunisienne et le départ précipité de l'ancien Président ont constitué l'aboutissement d'un grand mouvement populaire qui a débuté avec l'immolation du jeune Mohamed Bouazizi à Sidi Bouzid le 17 décembre 2010, pour protester contre les tracasseries des agents administratifs. Cet acte désespéré et symbolique a engendré une forte mobilisation populaire qui n'a cessé de s'amplifier en dépit de la répression et des manoeuvres de l'ancien pouvoir et qui a débouché sur la chute du régime de Ben Ali.

    L'objectif de cet ouvrage est d'expliquer les origines profondes de cette révolution en abordant successivement l'expérience de la modernisation en Tunisie, ses limites ainsi que ses enjeux dans les années 1970 ; la tentative d'ouverture et de réformes dans les années 1980 ; l'avènement du régime de Ben Ali à partir de la fin des années 1980 et sa transformation progressive en une dictature cruelle et corrompue ; les effets de la crise globale sur la crise du régime tunisien et la révolution ; les défis de la révolution tunisienne et l'instauration d'une société démocratique et pluraliste. "

  • Cet ouvrage a pour objet de préciser le cadre dans lequel s'inscrit la mondialisation de l'économie. Ce cadre est constitué par un certain nombre de règles, négociées entre les Nations participant aux échanges internationaux, dans les domaines commercial, monétaire et financier. La connaissance de ces règles du jeu apparaît indispensable pour comprendre la mondialisation, avant de la juger.

    C'est ainsi que sont présentées en premier lieu les règles du jeu commercial international, telles qu'elles ont pu être définies au fil des négociations commerciales internationales, soit dans le cadre du GATT, soit dans celui de l'OMC actuelle.

    Comme la concurrence internationale est rarement parfaite, ces règles ne paraissent pas toujours équitables aux yeux des pays les plus pauvres qui n'ont que peu de poids dans les instances de négociation internationales. L'ouvrage met en évidence leurs tentatives pour faire adapter certaines des règles à leurs spécificités.

    Les règles du jeu monétaire et financier international complètent les règles commerciales précédentes et précisent les modalités de fonctionnent de la régulation de l'économie mondiale. L'ouvrage retrace l'évolution de la réglementation monétaire depuis la Seconde Guerre mondiale et précise la situation actuelle dans le domaine monétaire et financier.

    Enfin, l'ouvrage montre que l'évolution du système monétaire international et la volonté des pays européens de poursuivre le processus d'intégration qu'ils avaient adopté lors du traité de Rome en 1957 ont conduit ces derniers à créer un système monétaire qui leur est propre, autour d'une monnaie unique (l'euro) réunissant à ce jour seize pays membres de l'Union européenne.

    Destiné aux professeurs et étudiants de licence en économie et gestion, cet ouvrage clair et pédagogique fournit les outils nécessaires à la compréhension et à l'auto-évaluation.

  • Cet ouvrage a pour objectif d'offrir un bagage scientifique rigoureux permettant à son lecteur d'appréhender les principales questions économiques et sociales qui interpellent actuellement à la fois les étudiants, les spécialistes des secteurs publics et privés mais aussi les citoyens.

    Il a également pour but de permettre au lecteur de saisir les principaux enjeux débattus par les États et par les organisations internationales sur des questions aussi diverses que celles de la compétitivité, de l'assurance maladie ou de l'emploi.

    Atteindre un tel objectif en quelques centaines de pages a nécessité d'importants choix quant aux problématiques à aborder et celles à laisser de côté. Cet ouvrage ne se veut donc pas exhaustif mais plutôt illustratif des principales questions de base que les auteurs ont jugé nécessaire d'aborder en fonction de leur expertise académique et de leur expérience « sur le terrain ».

    De nombreux chapitres comportent des « encadrés » qui permettent d'apporter un éclairage plus précis sur certaines questions traitées dans le texte. Une centaine de figures et tableaux facilitent la compréhension des développements scientifiques.

  • Cet ouvrage vient combler un manque de manuel de référence dans un secteur de plus en plus populaire. Il apporte une vue critique et conceptuelle sur la transformation d'un secteur économique, lié à l'évolution du tourisme en général et aux nouveaux comportements des consommateurs. Il présente l'industrie de l'accueil dans son ensemble avec ses secteurs et sous-secteurs (hôtels, restaurants, casinos, hôpitaux, catering, aérien, organisation d'événements...) comme des produits périphériques issus de la notion d'accueil mais dont l'offre est devenue le facteur principal d'attraction, transformant donc une industrie en une économie d'expérience.

  • Le management stratégique repose sur un nombre restreint de principes d´économie d´entreprise. Cet ouvrage présente ces principes qui vous serviront tout au long de votre carrière dans toutes circonstances économiques. En se focalisant sur les principes économiques qui régissent le comportement des entreprises et des marchés, ce livre aborde les fondamentaux du raisonnement stratégique et détaille les outils nécessaires à la réalisation d´une analyse stratégique sérieuse et valable. La précision et la clarté de l´ouvrage lui valent d´avoir connu un succès international. Les auteurs de l´édition anglaise et les adaptateurs de l´édition française ont veillé à couvrir les thématiques classiques de la stratégie en se référant toujours à des bases économiques, afin de proposer une analyse robuste. L´ouvrage présente : L´essentiel du raisonnement d´économie d'entreprise (offre, demande, détermination des prix, théorie des jeux). Les économies d´échelle et de variété qui sont des concepts fondamentaux en stratégie. Les implications managériales concrètes des liens entre la théorie économique de l´entreprise et la stratégie. Les incitations des employés, dirigeants et actionnaires et leurs rôles respectifs dans la construction de la structure réelle de l´entreprise. Les frontières de l´entreprise et leurs évolutions, de la petite entreprise familiale à la production de masse, jusqu´aux techniques d´externalisation les plus modernes. Les développements théoriques sont toujours complétés d´exemples concrets relatifs à des entreprises réelles. Les cas présentés témoignent de l´évolution des entreprises du 18ème siècle à nos jours. Puisque les principes présentés dans cet ouvrage sont fondamentaux, il n´est pas étonnant de retrouver les mêmes mécanismes à l´oeuvre sur une longue période, même si, comme nous l'indiquons, les contextes d´application ont, pour leur part, beaucoup changé.

  • Cet ouvrage se veut la présentation la plus exhaustive possible des marchés financiers et, à partir d'analyses historiques et théoriques, de leur rôle sur l´économie « réelle ».
    Il explique le rôle des différents acteurs qui opèrent sur ces marchés (émetteurs, investisseurs, intermédiaires, agences de notation) et l´influence des innombrables innovations financières de ces dernières années, tant dans le domaine des produits que dans celui des marchés, sur le déclenchement de la crise financière de la fin des années 2000. Il montre comment les pouvoirs publics (Etats, Banques centrales, autorités boursières) ont agi afin d´éviter la survenance du risque systémique.
    Il fait le point sur les conséquences des décisions nationales et internationales déjà prises et de celles encore à venir, indispensables pour parvenir à une régulation plus efficace du fonctionnement des marchés. Cet ouvrage s´adresse non seulement à des étudiants faisant des études de finances et qui doivent connaître les mécanismes présidant aux activités de marchés, mais aussi à tout citoyen qui veut comprendre l´environnement économique dans lequel il vit.

  • Au printemps de l'année 2005, les médias occidentaux font état de trois millions de Nigériens menacés par la famine et diffusent des images d'enfants décharnés. Parallèlement, les ONG humanitaires dénoncent les défaillances du gouvernement nigérien, des agences internationales et des partenaires du Niger, accusés d'avoir sous-estimé l'ampleur du problème et d'avoir tardé à réagir.

    Aujourd'hui, plus de trois ans après les événements, un consensus s'est établi : on ne parle plus de « famine » mais de « crise alimentaire » et les esprits se sont calmés. Cependant, moins polémiques, les critiques entre « développeurs » et « humanitaires » demeurent et chaque partie défend ses points de vue sur le bien-fondé de son action ainsi que ses méthodes.
    Le présent numéro est entièrement consacré à la « crise alimentaire du Niger » et en propose une analyse rétrospective « vue d'en bas », depuis l'intérieur des dispositifs d'action des acteurs. Loin d'une rhétorique de la dénonciation, les auteurs rouvrent le dossier de la « crise » et offrent des enseignements indispensables à sa compréhension et au fondement d'un débat éclairé sur les stratégies de l'humanitaire et du développement.

  • La dernière décennie a été marquée par la globalisation de l'économie, au travers d'événements tels que la chute du mur de Berlin, la création de l'Organisation Mondiale du Commerce ou l'établissement du marché unique en Europe.
    L'évolution des relations commerciales ainsi que l'expansion du commerce et des flux internationaux de capitaux ont été accompagnés par une résurgence des pressions migratoires et protectionnistes. Parallèlement à ces développements, grâce notamment à la disponibilité accrue des données, on a assisté à un foisonnement d'études empiriques liées à la globalisation. Ce manuel aborde ces questions d'actualité en s'appuyant tout à la fois sur les nouveaux développements théoriques (concurrence imparfaite, étude des choix collectifs) et sur les études empiriques les plus récentes (analyse des gains procompétitifs du commerce, renouveau des accords régionaux).
    Il fournit un exposé détaillé des déterminants de la structure du commerce et des choix de politique commerciale. Quel que soit le thème traité, l'originalité de l'ouvrage est d'offrir, en plus des applications pratiques, un développement progressif des divers outils nécessaires à l'analyse des problèmes de commerce international.

  • « Macroéconomie, une perspective européenne » fournit aux étudiants une présentation à la page du sujet, qui se concentre résolument sur l'Europe, tout en la situant dans un contexte mondial. Les auteurs passent par étapes de l'économie fermée à l'économie ouverte, et distinguent clairement entre court et long terme. L'ouvrage se distingue par une couverture extrêmement large de la matière, offrant, par exemple, des traitements détaillés du marché du travail et des relations financières internationales. Il se prête cependant à une utilisation modulaire, et convient à la fois à des cours d'introduction à la macroéconomie et à des cours de niveau intermédiaire orientés par exemple vers la macroéconomie ouverte ou la politique économique. Pour la même raison, il peut être utilisé dans des cursus d'économie et de gestion, mais aussi de science politique.

    Cette 6e édition a été complètement révisée pour intégrer les enseignements de la crise financière mondiale, de la crise de la dette souveraine européenne, des problèmes bancaires et des changements de l'architecture financière internationale, en utilisant chaque fois des exemples récents.

    Le cadre d'analyse présenté est à la fois intuitif et rigoureux, visant à instiller une compréhension en profondeur du sujet tout en réduisant le recours aux mathématiques au strict minimum. La présentation est émaillée de nombreuses illustrations et de chiffres à jour.

    Quelques nouveautés de cette édition Tous les chapitres ont été revus en profondeur pour tenir compte pour tenir compte de la crise financière mondiale et de la crise des dettes souveraines européennes.

    La courbe LM fait place à la règle de Taylor de politique monétaire, plus en phase avec la pratique des banques centrales, ce qui permet une transition fluide de l'analyse de court terme à l'analyse de moyen terme en termes d'offre et de demande globales.

    L'ouvrage traite de questions européennes d'actualité comme les politiques monétaires non conventionnelles ou la régulation des politiques budgétaires.

    Le chapitre 15 sur le taux de change a été complètement réécrit pour refléter les nouveaux développements théoriques dans ce domaine.

  • Économie contemporaine permet aux lecteurs non seulement de disposer des bases essentielles de l'analyse économique, mais aussi de tester le pouvoir explicatif des thèses économiques dominantes. Édition actualisée, enrichie et augmentée.

  • Économie contemporaine permet aux lecteurs non seulement de disposer des bases essentielles de l'analyse économique, mais aussi de tester le pouvoir explicatif des thèses économiques dominantes. Édition actualisée, enrichie et augmentée.

  • "La politique budgétaire est aujourd'hui présente dans tous les sujets économiques. Ce livre éclaire les débats récents en abordant des thématiques complexes dans un langage compréhensible par le grand public. Il présente les enjeux à partir des concepts de l'analyse économique et des raisonnements de politique économique.

    Les arguments théoriques sont éclairés par des exemples concrets sur la situation actuelle en Europe, aux Etats-Unis, au Japon et dans les pays industrialisés.

    Son originalité est d'aborder les questions de politiques budgétaires sous différents angles, en présentant les implications des politiques de dépenses publiques, de la fiscalité, de la gouvernance et des institutions, des marchés financiers, des banques.

    Il sera très utile aux étudiants de l'enseignement supérieur (classes préparatoires aux grandes écoles, instituts d'études politiques, universités, écoles nationales d'administration), aux auditeurs des centres de formation continue dans les entreprises et les administrations. Il intéressera aussi le grand public soucieux de comprendre les enjeux budgétaires dans la situation de crise actuelle. "

empty