Pierre Moquet

  • La chambre des officiers

    Marc Dugain

    La Chambre des Officiers a reçu notamment le Prix des libraires, le Prix Nimier et le Prix des Deux Magots. Adapté au cinéma par François Dupeyron, il a été présenté au Festival de Cannes. C'est l'histoire d'Adrien, un jeune ingénieur officier en 1914, à qui tout sourit. Mais, dans les premiers jours de la guerre, lors d'une reconnaissance sur les bords de la Meuse, un éclat d'obus le défigure. En un instant, il est devenu un monstre, une "gueule cassée". Adrien ne connaîtra ni l'horreur des tranchées ni la boue, le froid, la peur ou les rats. Transféré au Val-de-Grâce, il rejoint une chambre réservée aux officiers. Une pièce sans miroir où l'on ne se voit que dans le regard des autres. Il y restera cinq ans. Cinq ans entre parenthèses. Cinq ans pour penser à l'avenir, à l'après-guerre, à Clémence qui l'a connu avec son visage d'ange. Cinq ans à nouer des amitiés déterminantes pour le reste de son existence. De cette épopée dramatique, émouvante, mais drôle aussi parfois, on retiendra que des blessures naît aussi la grâce. « Dugain a le tact des grands guides, il nous entraine là où nous n'aurions jamais eu le cran d'aller seul » Erik Orsenna, Le Point. « Poignant, à faire lire à tous » Martine Laval, Télérama. Marc DUGAIN est un romancier et cinéaste français. Après une carrière dans la finance et l'aéronautique, il débute à 35 ans une carrière littéraire couronnée de succès en racontant le destin de son grand-père, « gueule cassée » de la guerre de 14-18 : ce premier roman sera La Chambre des Officiers, publié en 1998 et qui sera un succès public.

  • La guerre des salamandres

    Karel Capek

    • Sonobook
    • 23 Octobre 2014

    Jan van Toch, capitaine du navire hollandais Kandong Bandoeng, découvre, à l'ouest de Sumatra, une espèce de salamandre douée d'une forme d'intelligence et susceptible de l'aider dans la pêche des perles. Cette découverte va être le début d'un bouleversement total de l'ordre mondial. Publié en 1936, lors de la montée du national-socialisme et du stalinisme, ce livre brosse avec humour, une satire des hommes et de leur société. Mêlant la parodie au fantastique, le roman se révèle, sous une apparente légèreté extrêmement lucide et sombre. Il s'attaque au capitalisme, au nationalisme et au militarisme, à la diplomatie, à la philanthropie mais aussi à la science, au journalisme et même à l'industrie du cinéma ! «Ne pensez pas que l'évolution qui a abouti à notre vie soit la seule possibilité d'évolution sur cette planète.» C'est cette phrase qui est à l'origine de la guerre des salamandres. » (Karel Capek) «Une somme romanesque désopilante, et un conte philosophique. » Claire Devarrieux, Libération « Un livre étonnant, [.] d'une intelligence et d'une puissance visionnaires exceptionnelles. »Christophe Mercier, Le Point « Incroyable de modernité, [.] une satire féroce du comportement humain. » Lire " Plus qu'un roman de science-fiction, une fresque de l'humanité où s'annoncent les pires idéologies. La Liberté Karel CAPEK (1890-1938) est un des plus importants écrivains tchèques du XXe siècle. Son oeuvre réunit quelques-uns des grands romans de science-fiction. Avec originalité et malice, ses livres révèlent sa fine connaissance de l'homme et de ses profondeurs troubles. Il popularise l'usage du mot "robot" - "travailleur", en tchèque - avec RUR. (Rossum's Universal Robots), anticipe l'invention de l'énergie atomique dans La Fabrique d'Absolu. Et signe en 1936, La Guerre des Salamandres, une parabole visionnaire, un sommet de style et d'humour.

empty