Sciences humaines & sociales

  • Le Catharisme est une des plus belles et plus tragiques dissidences religieuses du Moyen Age. Débarrassé des éléments extérieurs à sa véritable nature que des générations successives ont voulu y voir, le mouvement est présenté ici très clairement. On y découvre son inspiration, ses motivations, ses " bonshommes ", et on le comprend dans le contexte plus vaste de cette France méridionale des XIIe et XIIIe siècles qui a vu se diriger contre elle la Croisade et l'Inquisition.

    Jean-Louis Biget est professeur émérite à l'école normale supérieure, spécialiste d'histoire religieuse et secrétaire général du Comité d'histoire religieuse du Midi médiéval.

  • Pour comprendre les tensions et les questions qui se posent aujourd'hui entre un Occident à la fois triomphant et fragile et un monde musulman qui se sent en minorité, que faut-il savoir de l'islam ? C'est en vain que l'on cherche dans le Coran ou la Tradition du Prophète la clé des problèmes actuels. Car cet ensemble a toujours fait 'objet d'interprétations et de débats. L'histoire nous montre un monde musulman diversifié, complexe et s'adaptant à des cultures très différentes. Dans le conflit comme dans la paix, le monde musulman de l'époque classique s'est érigé en symétrie et en miroir d'une Europe chrétienne. Mais aujourd'hui les deux mondes s'interpénètrent : le colonialisme hier et l'immigration aujourd'hui ont fait que l'occident est en Islam et que l'Islam est passé à l'Ouest.
    Dans les débats houleux sur la démocratie, la laïcité ou le statut de la femme, deux cultures ne s'opposent pas, mais se recomposent chacune dans des formes de religiosité qui leur sont communes et qui vont du libéralisme au fondamentalisme.

  • Comment la première guerre mondiale marqua dans leur mémoire, leurs affects et leurs comportements les hommes qui peuplèrent les structures du Troisième Reich. Comment ferveur, angoisse, haine et désespoir engendrés par la guerre totale, amenèrent ces hommes à concevoir une politique complexe, faite d'accélérations brusques, dont le but était finalement l'éradication totale des juifs d'Europe. De la première guerre jusqu'à l'effondrement de cet empire qui se voulait millénaire, un récit pour comprendre une césure fondamentale du XXème siècle et un très large aperçu des recherches actuelles sur le nazisme encore inconnues du grand public.

  • Spécialiste de l'histoire des intellectuels et des périodes de crise de la France contemporaine, Michel Winock, professeur à Sciences Po, relate ici de manière très vivante les évènements de mai 68. Il en saisit l'inspiration et situe dans la durée cette « étape éruptive de la nouvelle révolution individualiste qui a marqué la fin du XX° siècle ».

    Michel Winock est professeur à l'Institut d'Etudes Politiques de Paris.

  • Le 8 mai 1945, au lendemain de la victoire alliée, les « évènements » commencent en Algérie. De massacres en représailles, ces évènements deviendront rapidement un conflit colonial majeur qui isolera la France sur la scène internationale, révélant son incapacité à accompagner un mouvement global de décolonisation.
    La guerre d'Algérie a cristallisé le débat politique intérieur, défini une génération et révélé les forces contraires d'une France tout à la fois arc-boutée sur son passé et aspirant à la modernité.
    Riche de l'ouverture récente d'archives militaires françaises et des recherches d'une nouvelle génération d'historiens algériens cet enregistrement apporte une vision exhaustive et équilibrée du conflit.

    Jean-Charles Jauffret est professeur à l'institut d'études politiques d'Aix-en-Provence.

  • La Peste noire qui débute en 1348 est un évènement majeur de l'Occident médiéval. Elle touche la quasi-totalité de l'Europe et près des deux tiers de la population disparaissent, victimes de l'épidémie.
    Le « »"mal noir" a bouleversé les représentations artistiques et religieuses et provoqué l'explosion d';une veine macabre qui s'est épanouie à la fin du Moyen Age.
    Par ses ravages la Peste a profondément destructuré les communautés familiales et territoriales, précipité les mutations de la société féodale et favorisée l'émergence de l'état monarchique.

    Jean-Louis Biget est professeur émérite à l'école normale supérieure, spécialiste d'histoire religieuse et secrétaire général du Comité d'histoire religieuse du Midi médiéval.

  • Vivant et dense, ce document montre comment Versailles, chef-d'oeuvre de trois hommes et d'un roi, est le coeur de l'état royal et un miroir de l'absolutisme. Versailles, véritable architecture parlante, permet ainsi de comprendre la vie de la cour, le fonctionnement politique du royaume, et la culture et les arts de ce long règne qui a tant marqué la vie française jusqu'à ce jour.
    Joë;l Cornette, aborde ici de nombreux aspects du XVII° siècle français.

    Joël Cornette est professeur à l'université de Saint-Denis Paris VIII.

  • L'histoire de la Première Guerre mondiale est ici profondément renouvelée ; le conflit est présenté dans tous ses aspects : politique, militaire, économique mais aussi quotidien et humain.
    Cet enregistrement dense et émouvant laisse à l'auditeur une compréhension durable et claire de cette fracture brutale qui a orienté dans un sens tragique tout le destin du XXe siècle.

    Stéphane Audoin-Rouzeau est professeur à l'Université de Picardie et directeur du mémorial de la Grande Guerre à Péronne (Somme).

  • La Résistance, constitue aujourd'hui encore une terre méconnue. Les Français furent-ils tous engagés ou tous « collabos » ? La vérité se situe sans doute à mi-chemin. L'engagement dans la Résistance ne fut pas facile à trouver, aucune institution n'appelait à la lutte en 1940. L'armée des ombres fut aussi traversée par des doutes et des conflits, Olivier Wieviorka, professeur à l'Ecole Normale Supérieure, revisite en historien d'une génération nouvelle cette période sombre de notre histoire.

    Olivier Wieviorcka est professeur des universités à l'Ecole normale supérieure.

  • Récits mythiques par : Jean-Claude Carrière Toutes les civilisations ont leurs mythes fondateurs entre lesquels des traits communs émergent. Jean-Claude Carrière explore ici les origines, les transformations, les voyages et la réinvention des récits mythiques. Il donne un sens dans la très grande durée à ces « rêves anciens parents des nôtres ».

    Jean-Claude Carrière est scénariste et écrivain.

  • Au III° siècle avant Jésus-Christ, plusieur états dominent la Méditerranée : Carthage, les monarchies hellénistiques et Rome. Cette dernière n'est alors qu'une cité dans une péninsule encore divisée. Un siècle plus tard tout est bouleversé, les guerres puniques (264-246 av. J.-C.) font de Rome la première puissance à régner sans partage sur l'ensemble du bassin méditerranéen.
    Puissance hégémonique, Rome s'ouvre aux influences extérieures et notamment à celle de la pensée grecque qui provoque une véritable révolution culturelle en soumettant l'exercice de sa domination aux questions du fondement de l'autorité et de la Justice.

    Claudia Moatti enseigne à l'université de Paris VIII.

empty