Littérature générale

  • « . de 1958 à 1962 De Gaulle a dû aller en urgence et très dramatiquement à l'essentiel du rôle historique dont on le crédite aujourd'hui : parachever la décolonisation à la française, dire un adieu terrible et sanglant à la dernière terre d'empire, les 3 départements d'Algérie, sans renoncer à conduire la bataille du rang en politique étrangère et tout en promettant à la France désormais pacifiée mais réduite à l'hexagone et à quelques confettis d'empire, sa modernisation et sa régénération. »
    C'est ce récit détaillé que Jean-Pierre Rioux nous livre ici : une histoire politique de la décolonisation, mais également la révélation des débats intérieurs d'un homme qui eut à choisir entre deux conceptions de la « grandeur de la France », l'une tournée vers le passé colonial, l'autre tournée vers la modernité.

  • Un enregistrement pour resituer dans le temps long l'élection du président de la République française au suffrage universel et en saisir tous les enjeux à la veille du scrutin décisif d'avril-mai 2012.

    Voulue par De Gaulle et adoptée par voie de référendum en 1962, l'élection du président de la République au suffrage universel a longtemps été combattue par la gauche qui voyait là un risque de populisme et de dérive autoritaire. Elle est aujourd'hui accepté par l'ensemble des forces politiques et est devenue le temps fort de la vie politique française et la clé de voute de nos institutions.
    Cet enregistrement propose une histoire de tous les scrutins présidentiels sous la Ve République et une mise en perspective détaillée de l'échéance de 2012 qui se déroulera dans un contexte de crise économique et financière majeure et de remise en cause de la construction européenne.

empty